INFILTRATION

L’infiltration dans la radiologie interventionnelle est une technique utilisée en médecine pour administrer des médicaments directement dans une zone spécifique du corps à l’aide d’un cathéter ou d’une aiguille. Elle est souvent utilisée en conjonction avec l’imagerie médicale, comme l’échographie ou la tomodensitométrie, pour guider l’aiguille ou le cathéter à la bonne position.

Il existe plusieurs types d’infiltration utilisés en radiologie interventionnelle, notamment les infiltrations nerveuses, les infiltrations articulaires et les infiltrations de tissus mous. Chaque type d’infiltration est utilisé dans des contextes différents et nécessite une technique et des équipements spécifiques.

Les infiltrations nerveuses sont utilisées pour soulager la douleur en bloquant la transmission de la douleur à partir de nerfs spécifiques. Elles peuvent être utilisées pour soulager la douleur chronique, comme la douleur due à une hernie discale ou à un nerf coincé.

Les infiltrations articulaires sont utilisées pour soulager la douleur et l’inflammation dans les articulations, comme dans le cas de l’arthrite. Elles peuvent également être utilisées pour injecter des médicaments dans l’articulation afin de réduire l’inflammation et améliorer la mobilité.

Les infiltrations de tissus mous sont utilisées pour injecter des médicaments dans les tissus mous du corps, comme les tendons ou les ligaments, afin de soulager la douleur et l’inflammation.

Il est important de discuter avec un professionnel de santé avant de subir une infiltration pour en comprendre les risques et les bénéfices potentiels. Les infiltrations sont généralement considérées comme sûres lorsqu’elles sont effectuées par un professionnel de santé qualifié, mais elles peuvent comporter certains risques, notamment l’infection, les saignements et les lésions nerveuses. En outre, il est important de suivre les instructions du professionnel de santé concernant les soins à apporter après l’infiltration pour minimiser le risque d’infection et d’autres complications.